lundi 20 novembre 2017

P.V. DE L'A.P. DE GODINNE DU 13 NOVEMBRE 2017






PV de la réunion de l’AP du 13 novembre 2017




Sont présents : Fleur de Changy, Marie Fins, Pascale Sepul, Sabine Fontaine, Alain Xhonneux, Eric Derwael et Cyrille Barette. Christophe Clinckaert est excusé.

1ère partie

I.   Mme Geurts  et M Stathopoulos, nouveau directeur de l’internat, sont présents. M Fontaine est excusé.

M Stathopoulos expose à l’AP son parcours personnel et professionnel ainsi que les objectifs de sa mission au sein du collège.  La réunion se tenant dans la classe polyvalente, M Stathopoulos illustre  son propos par des “slides” ce qui permet à l’AP de voir fonctionner le matériel multimedia (ordinateur, projecteur et tableau) dont elle a financé l’achat l’année dernière.

M Stathopoulos articule un programme ambitieux autour de trois “chantiers”. Le chantier A est celui de l’excellence à atteindre au plan des études, du sport, de la culture et des arts et de l’image de marque du collège. M Stathopoulos entend faire (ou refaire) de Godinne un collège “à l’anglaise” et multiplier les échanges internationaux. Un tutorat par les élèves sera mis en place pour lutter contre le taux important d’échec constaté au premier bulletin.  Des études seront organisées après 16h pour  tous les élèves, aussi dans le but de renforcer la cohésion entre internes et externes.
Le chantier B est celui de l’internat pour filles. Celui-ci devrait voir le jour dans le Pavillon, en septembre 2018. Les travaux seraient terminés en juin 2018. Les filles internes seraient scolarisées à Godinne. Déjà une douzaine de candidatures spontanées.

Le dossier administratif est en cours. Ainsi, le projet d’internat pour filles sera soumis à l’avis des autres internats de la région lors d’une réunion ce 16 novembre 2017, à 17h. Selon Mme Geurts, deux membres de l’AP doivent y participer au plan formel. Pascale et Alain acceptent de s’y rendre.

Le chantier C est celui de la rénovation du collège. L’objectif est de lever 500.000 € pour financer cette rénovation.  Les anciens et les pouvoirs publics seront sollicités. Les élèves “aînés” participeraient au projet au travers des PPJ et TFE sur base de leurs orientations professionnelles futures. Par exemple, un élève de rétho souhaitant s’orienter vers le marketing consacrerait son TFE aux aspects “marketing” du projet.

Dans un premier temps, il serait remédié aux urgences (2017-2018). La première phase de rénovation se terminerait en 2020. Les travaux seraient terminés en 2025.

Alain soulève la question du “relampage” du collège. Pour rappel, Alain avait été sollicité par Mme Geurts afin d’examiner les offres de relampages reçues à l’été 2017. Alain fait part de son analyse fouillée et précise de ces offres – qui ne peuvent être acceptées selon lui – et de la consommation en électricité du collège.

La conclusion est que le relampage, pour être un minimum intéressant, doit passer par une demande d’offre basée sur un cahier des charges précis établi en interne, et doit inclure une mise aux normes d’éclairage des locaux concernés.

Un rapport documenté est remis à Mme Geurts et M Stathopoulos. Alain remet également des manuels et BD éditées par la région wallonne et distribuées dans les écoles afin de sensibiliser les élèves à l’économie d’énergie. Il est convenu que Alain et M Stathopoulos restent en contact à ce propos.

II.               God’s Press. Mathieu et Ambroise, “rédacs chef”, exposent le projet du journal et son évolution.  Une dizaine de professeurs et d’élèves écrivent des articles pour le journal.

Souhaitant assurer la diffusion de celui-ci vers le plus grand nombre, Mathieu et Ambroise ont abandonné le caractère payant du journal pourtant envisagé au départ (50 cents) et souhaitent que le journal reste gratuit.

Se pose dès lors la question du financement du journal. Le numéro 1 a été soutenu par l’AP (concrètement par Alain qui en a assumé les copies) comme cela avait été annoncé suite à la réunion du mois de septembre 2017.   D’autres sponsors ont apporté leur concours, permettant l’acquisition de petit matériel. Le premier numéro a été imprimé à 400 exemplaires de 2 pages chacun.

Le deuxième numéro n’est pas encore sorti. Mathieu et Ambroise ambitionnent  3 pages A4 x 450 exemplaires, ce qui représenterait un coût de 180 € environ. Il est question d’un soutien financier ou technique du collège. Mme Geurts  va se mettre en rapport avec l’imprimeur habituel du collège.

L’AP décide de soutenir la publication du deuxième numéro du God’s Press en fonction de sa trésorerie et sans assumer la tolatité du coût de celle-ci. L’AP invite les élèves à trouver des solutions d’impression plus économiques (imprimeurs en ligne, tirage en noir et blanc, …) et à s’assurer des coûts « marché » des impressions.

III.             Matériel informatique et audio-visuel de la salle polyvalente. Alain souligne auprès de Mme Geurts la nécessité d’organiser une formation des professeurs.

Seconde partie.

Vu le temps consacré à la première partie, seuls cinq points sont abordés.


I.           Les conseils de participation devraient reprendre d’ici peu, également dans le cadre du projet excellence.

II.               La création d’une bière “du” collège. Celle-ci serait vendue lors de la fête du collège ou à certaines occasions. Fleur rappelle que le collège avait “sa” bière dans les années’30. Tout le monde s’accorde  à trouver l’idée sympathique et conviviale. Alain rappelle la nécessité d’une coordination avec la direction du collège.  De plus, il faudra analyser l’intérêt de l’initiative au regard du futur positionnement de l’AP. Cyrille va prendre les premiers renseignements.

III.             E-mail webmaster. Cyrille a répondu au webmaster (même si assez tardivement) mais le blog de l’AP ainsi que les adresses mails semblent continuer de fonctionner.

IV.          Repas de la fête du collège. L’AP demande à Marie, dont le mari est restaurateur, si ce denier pourra assurer le repas lors de la fête du printemps. Marie va lui soumettre l’idée et, le cas échéant, nous soumettre un menu et un budget. Marie fait aussi remarquer que l’aide de Mr Baseille pourrait être précieuse dans cette hypothèse.

V.           L'AP avait émis l’idée, en accord avec M Frederik du GAGM, de contribuer au financement de la restauration de la salle des fêtes, celle-ci ayant un rayonnement “régional”. Eu égard aux travaux de rénovation envisagés par M Stathopoulos, l’AP devra peut-être revoir ce projet.   

La prochaine réunion de l’AP aura lieu le 13 décembre 2017, à 19h30, au collège de Godinne.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de garantir une qualité constante sur ce Blog, nous nous permettons de modérer vos commentaires. Ceci peut amener à quelques délais dans leur affichage. Merci pour votre compréhension.

L'Association des Parents